Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2014 2 23 /09 /septembre /2014 09:27

 

 

Editions : Albin Michel

Parution : Octobre 2014

174 pages

15 €

Estimation : 4,5/5

 

Alexis Jenni n’a pas fini de surprendre tant il a de cordes à son arc. Professeur de Sciences naturelles qui  fit  indéniablement preuve de poésie dans «  l’Art français de la guerre », prix Goncourt 2011, il se lance aujourd’hui dans une leçon de vie qu’il veut accessible à tous. L’homme est selon lui semblable à ses élèves ignorants qui paniquent en ne  voyant jamais rien au microscope. Il est « en colère contre la mort », réclame en vain des divertissements, a besoin de bavardage et à force de vouloir l’éternité finit pas se noyer dans le précaire. Et pourtant la solution est simple pour cet écrivain  scientifique, aussi réceptif qu’avide de pérennité lui aussi. Le corps est doué de sens qui permettent l’expérience du beau, tremplin entre l’éphémère et l’éternel, entre l’humain et le divin, et ainsi libèrent le moi trop renfermé à cause de croyances obsolètes. La vocation de l’homme n’est pas la souffrance mais la joie, de même que Dieu ne demande pas de souffrir mais au contraire libère de la souffrance. Alors ce petit corps de chair, seule richesse de l’homme, est un temple où seul le recueillement apporte le souffle nécessaire pour le partage de l’amour éternel. Ouvrage magnifique où le visage de Dieu est semblable à celui côtoyé chaque matin.

Brigitte Clavel Delsol

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2014
commenter cet article

commentaires