Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2015 6 11 /07 /juillet /2015 11:05

 

 

 

Editions : Gallimard

Parution : Mai 2015

475 pages

23,90 €

Estimation : 4,75/5

 

 

C’est non seulement son  pays natal que M. Vargas Llosa  nous  fait découvrir dans son dernier roman mais l’homme universel dans  le labyrinthe de la vie. Grâce à une classe laborieuse  l’économie du  Pérou   est en pleine  croissance. Malheureusement  les petits scélérats, grands voyous, voire mafieux, augmentent eux aussi, résultat indéniable d’une société devenue  trop matérialiste. Le lecteur assiste à deux drames familiaux  parallèles dont « les héros discrets » finiront par se rencontrer. Car si le titre éponyme est au singulier, le  lecteur a le plaisir de découvrir  plus d’un personnage à l’âme noble et généreuse.  Tous les sujets d’actualité sont abordés : les problèmes de classes sociales, de race, d’infidélité conjugale, de laxisme religieux, de corruption, mais le tout écrit avec une plume joyeusement humoristique  qui fait espérer une fin heureuse, à savoir que  le sens de la  responsabilité et la transmission culturelle apportent plus de bonheur  que  l’argent et le sexe. En effet Ismaël Carrera,  Felicito Yanaqué,  Rigoberto ne font  profil bas ni devant la pègre ni devant les « qu’en dira-t-on ». « Te laisse jamais marcher dessus par personne, mon fils », telle fut la devise reçue de la génération précédente qui fit d’eux des hommes probes et  honorables, « petites citadelles individuelles contre les forces destructrices ». Livre à lire impérativement cet été, car il y a un fil au labyrinthe.

B. Clavel Delsol

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2015
commenter cet article

commentaires

Murat 24/07/2015 23:01

Super Mario. Super article