Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2015 3 23 /09 /septembre /2015 07:30


Éditions : Grasset
Parution: 2013
346 pages
19 €
Estimation : 4,5 / 5
Qui est vraiment cet ermite Nikodime au tempérament tourmenté et au passé inconnu ? En  1937 les bolcheviques pillent les églises et exterminent prêtres et moines. Après avoir recueilli une douzaine de rescapés,   Nikodime crée " la confrérie des moines volants"  qui se donne pour mission  de sauver les trésors d'art sacré encore épargnés . L'intérêt du livre va au-delà de cette initiative courageuse qui fit de Nikodime un grand martyre orthodoxe. Car deux générations plus tard un dénommé Mathias Marceau fait des découvertes inattendues au décès de son père dont il ignore tout. Pourquoi celui-ci ne lui a jamais dit qu'il était orthodoxe, qu'il peignait des icônes et les envoyait  au père   Ashrakoff pour la réouverture des églises russes, et d'où venaient ses mains épaisses  et rugueuses , lui le fin ébéniste? Tandis que  le lecteur y reconnaît celles du rustre Nikodime, Mathias va découvrir le secret de sa grand-mère qu'il n'a jamais connue et surtout la cachette des trésors sauvés par la confrérie. Mais , comme Nikodime lui-même, l'URSS des années 2000 n'a pas envie de déterrer un passé qu'elle s'efforce d'oublier.  Mathias , le petit photographe de mode française , et Ashrakoff, l'humble prêtre sans autre ambition que d'aider ses proches, sauront-t-réagir pour mettre au grand jour les crimes dont personne ne se veut responsable?  Livre magnifique sur le rachat du  péché, seule porte ouverte à la rédemption.
Brigitte Clavel Delsol 

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2013
commenter cet article

commentaires