Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 08:54

 

 

Editions : Robert Laffont

Parution : Février 2015

237 pages

19 €

         L’automne 1793 est le moment le plus tragique de la guerre de Vendée et c’est  cette période  qui inspire  Y. Viollier  comme elle insuffla à Pierre-Jean David,  célèbre sculpteur du XIXème siècle plus communément appelé David d’Angers, la réalisation de la célèbre statue du général vendéen Bonchamps.  La démarche narrative de Y. Viollier  ressemble à la construction de cette sculpture. L’histoire  évolue au même  rythme que le buste de Bonchamps. Deux récits en un, la vie du sculpteur et la vie du général, un chef d’œuvre littéraire qui égale en beauté ce marbre de David, même si David a du mal à le réaliser. Car il arrive que l’inspiration lui fasse défaut : au souci de perfection du sculpteur s’ajoute une immersion de souvenirs, une enfance malheureuse, un père alcoolique révolutionnaire épargné de la mort par le général qui fit grâce aux cinq mille soldats  républcains prisonniers dans l'église de Saint-Florent-le-Viel. Y. Viollier ressuscite à merveille ce fait historique trop souvent oublié. Il invite le lecteur à aller admirer cette statue où la  miséricorde trancende la haine,  comme le marbre la terre glaise.  Magnifique.

Brigitte Clavel Delsol

 

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2015
commenter cet article

commentaires