Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 18:27

 

 

 

Editions : Albin Michel

Parution : Avril 2015

343 pages

21,50 €

 

 

Daniel Picouly n’a rien oublié des couleurs de la Martinique de ses ancêtres. Les Amazones sont des  maîtresses femmes, amies du roi du Dahomey en exil, plus fortes que la fièvre jaune  et les trafiquants  de rhum, prudentes face aux  menaces de la montagne Pelée,  conscientes de la supériorité feinte des Blancs face aux  sentiments d’infériorité des Noirs. L’humour et l’autodérision dictent ces pages  où les superstitions contrastent par leur pittoresque naïveté avec  la guerre de 14-18 qui réclame sans pitié des soldats créoles, parmi lesquels se trouve Jean Jules Joseph, le grand-père du narrateur. Celui-ci, aimant depuis sa tendre enfance Aurore, la fille du plus riche planteur de l’île, a plus d’un ennemi jaloux et sera accusé à tort de crimes crapuleux. Ce sont précisément ces accusations injustifiées que découvre son petit-fils. Car Jean Jules Joseph a porté toute sa vie un secret si douloureux  qu’il est devenu comme son iguane, incapable de crier sa révolte, mais prêt à souffrir en silence par amour pour ceux  qu’il aime. Un beau voyage  pour ceux qui rêvent de Martinique, une belle conclusion : on peut aimer deux fois…

Brigitte Clavel Delsol

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2015
commenter cet article

commentaires