Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 12:18

 

Parution :2014

Editions : Folio

430 pages

 

 

 

  Après la lecture de ce roman plein de détails réalistes, le lecteur est en droit de se demander  si le pseudonyme de l’auteur qui protège scrupuleusement son anonymat serait par peur de représailles. Car l’histoire d’Elena et Lila au cœur de la mafia napolitaine est pleine de vraisemblance.  Elle est aussi un prétexte, voire une allégorie : de même que l’amitié d’ Elena et Lila est un curieux mélange d’admiration et jalousie, de même les frères Solara  et Carracci suscitent à la fois peur et fascination. Dans les années 50 les deux jeunes filles ont pour seuls plaisirs les études scolaires considérées comme un luxe pour privilégiés  et les déambulations sur la Via dei Mille avec leur frères comme  gardes du corps.  Les initiatives économiques débutent, mais l’arrogance des jeunes nouveaux riches  fait déjà  souffrir les deux adolescentes autant que la violence physique ou verbale de leurs parents dépassés. L’enrichissement et la soumission vont de pair, comme le mariage et la perte de liberté, comme l’instinct de domination et  le crime. Que ce soit le cordonnier penché sur son gagne-pain ou l’énergie des jeunes pour «asséner une bonne claque  à la misère de leur  quartier », aucun ne parvient à effacer ce qui s’est passé « avant », pas même Lila à l’imagination  « prodigieuse ». A moins qu’à l’avenir, Elena, éclairée par ses professeurs dévoués,  apporte la solution ! Au  lecteur d’acheter les trois tomes suivants, car la narratrice en quête de vérité  s’exprime avec beaucoup d’intelligence et sincérité…Livre qui peut et doit être lu dans plus d’un pays afin que le développement économique ne soit pas au détriment de la liberté individuelle!

B C D

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2014
commenter cet article

commentaires