Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 18:33

 

 

Editions : Sabine Wespieser

Parution : Octobre 2014

249 pages

21 €

Estimation : 3,5/5

 

Comme dans la majorité des livres édités par Sabine Wespieser, le lecteur retrouve dans ce roman toute la finesse nécessaire pour décrire la complexité et la variété des sentiments. En août 1937 Franz Huchel,  « un  drôle de rejeton de paysan ou de forestier » de la Haute-Autriche  part  gagner sa vie à Vienne. L’annexion par l’Allemagne nazie n’a pas encore eu lieu mais le  jeune homme ressent, sans la comprendre,  une atmosphère sous-jacente  de « nazification » qui contraste avec son innocence fruste sans jamais l’altérer.  Les personnages rencontrés par de heureux hasards n’ont rien de banal,  que ce soit Tresniek, le petit buraliste juif spécialisé dans l’information politique, ou  le vieux  Sigmund Freud lucide sur l’avenir,  ou la jeune Aneska aussi versatile que sensuelle. Tous l’affectionnent à leur façon et contribuent  à lui dévoiler  que « la vie n’est pas un conte de fées ». Chacun a sa solution: la mort, la fuite, la collaboration. Très beau roman initiatique où  le campagnard, dur à dégrossir à son arrivée, finit en héraut de vérités que bien peu osent écouter. Car tout le monde a peur,  sauf Franz Huchel…

B.C.D

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2014
commenter cet article

commentaires