Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 21:47

 

 

Editions : Gallimard

Parution : Décembre 2016

356 pages

21 €

Estimation 4/5

 

Qui est cette Ada au prénom digne de celui des héroïnes de Pierre Benoit que l’inspecteur Frank Logan doit retrouver à tout prix ? Elle possède un champ immense de connaissances littéraires, a toutes les capacités pour comprendre et polémiquer, voire publier un roman, mais son style comme ses sentiments sont d’un piètre niveau. En fait Ada n’est autre qu’une intelligence artificielle programmée par des ingénieurs de la Silicon Valley auxquels elle a échappé. Quand l’inspecteur Logan, chargé d’enquêtes pour personnes disparues, découvre la nature d’Ada et ses capacités à dépasser sa programmation formatée, un énorme cas de conscience s’impose à lui : devra-t-il la livrer à ses concepteurs et laisser ainsi la technologie gérer le monde? Dans cette fresque à la fois surréaliste et amusante, l’auteur n’a rien oublié : la beauté des haïkus et de l'histoire d’amour de Frank contraste avec la pauvreté d’une littérature industrielle et d’un sexisme commercial, l’esprit créatif des uns s’oppose à l’arrivisme magouilleur des autres, et les puissances capitalistes américaines ne font pas oublier la misère de Cuba. Il ne s’agit ici ni d’un roman-fiction ni d’un roman-policier, mais plutôt d’une réflexion burlesque sur la robotique dans un cadre finalement bien vraisemblable, qui plaira autant aux lecteurs technophobes qu’aux technophiles.

B.C.D

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2016
commenter cet article

commentaires