Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 08:26

Editions : Equateurs –Littérature

Parution : Janvier 2017

190 pages

18 €

Estimation : 4/5

 

 

On dit que les miracles s’accomplissent dans la plus grande simplicité. Pierre Adrian s’inspire sans doute de cette pensée car, en suivant les pas d’un vieux curé de montagne, il redonne vie à tous les villages surplombant la vallée d’Ossau. Aydius, Masparraute, Marie-Blanque, ne sont pas des noms mythiques. Déjà Francis Jammes,  enfant des Pyrénées,  avait chanté ce coin de France. Pierre Adrian va au-delà d’une simple  description du paysage ou du portrait d’un saint homme. Il rappelle que l’austérité du lieu n’est pas seule responsable de sa désertion. Les rivalités entre partisans d’une voie de chemin de fer ou de bitume, entre Basques et Béarnais, ne facilitèrent pas la communication. Chargé d’un monastère en plus de douze communes et dix-sept clochers, seul ce moine–curé permet de croire que Dieu n’a pas abandonné cette région. Les pèlerins comme le pécheurs y trouvent, comme  l’auteur malgré son jeune âge, non seulement un refuge de paix où le dévouement n’a point d’heures ni limites, mais une source de vie. Car il suffit d’un homme de foi  pour maîtriser  les sommets et ne pas tomber dans le gouffre du suicide... Ce bel itinéraire attirera même les  globe-trotters, car si  on passe cette vallée, on y revient toujours …

B.C.D.

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol
commenter cet article

commentaires