Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 16:45

 

Editions du Cerf

Parution : Avril 2017

206 pages

15 €

 

 Dans « Un personnage d’aventure » Ch. Delsol parachève son « Eloge de la singularité ». Ici la philosophe part de la vulnérabilité de l’enfant trop souvent aux prises d’une éducation conditionnée par la culture de son époque.  Avec une précision de scientifique et maints exemples argumentatifs elle n’hésite pas à dénoncer  les conséquences tragiques  que peut engendrer une éducation volontariste ou libertaire, idéologique ou nihiliste. Selon elle, non seulement la jeunesse en  est la première  victime, mais l’essence  même de l’homme est dénaturée. Il y a confusion entre le dessein de l’homme  et la nature de l’animal. Car, contrairement à « l’inachèvement spécifique » du petit animal, l’enfant est « dans l’attente d’un achèvement » personnel. Se déroule alors un magnifique panégyrique de l’art d’initier où l’essentiel réside dans l’authenticité du message transmis qui peut aller jusqu'au sacrifice de soi. Car l’enfant perçoit le mensonge quand la vie privée ne correspond pas à la vie publique et, "si il  imite avec ferveur,  il récuse avec passion ».  Ch. Delsol est catégorique, l’enfant a besoin de bases sûres. Laisser à celui-ci  libre choix sans boussole c’est lui offrir le néant. D’où la nécessité d’un refuge familial le plus stable possible. L’auteure n’a  pas la prétention de présenter une méthode d’éducation, mais pour simple but de contribuer à la bonne marche du monde où  le seul vrai bonheur de l’homme  est de se sentir utile  et de savoir le transmettre.

B.C.D.

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol
commenter cet article

commentaires