Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 14:16

Editions : Gallimard

Parution : Février 2017

158 pages

15 €

 

En 2014 Pierre Jourde perdait son jeune  fils Gabriel d’un cancer rarissime. Trois ans après, la douleur est toujours la même et l’auteur lui dédie ce livre dont le titre est celui d’une musique composée par Gabriel lui-même. Car Gabriel avait plein de talents. Outre ses exploits sportifs,  il était un compositeur émérite   plus connu dans le monde musical  de la jeunesse  sous le nom de Black Soul puis de  Kid Atlaas. Mais le père ne se remet pas des heures d’attente dans l’espoir de traitements meilleurs, ni de l’impuissance des plus grands pontes de la Salpétrière,  ni du vide laissé par ce garçon prometteur d’un grand avenir. Même si la tonalité  est sans espoir le lecteur poursuit sa lecture,  car le style a  la spontanéité de l’auteur rendu très humain par ses sautes d’humeur, ses litanies d’idées noires et son courage pour sauver la face devant le malade. Malheureusement l’écriture ne semble pas avoir l’effet thérapeutique qui lui est généralement attribué. L’auteur voit ses souvenirs se transformer en regrets. Il déplore  le potentiel  de ce jeune artiste  enfermé  à tout jamais dans « le néant ». Mais la confiance en la Providence qui fait défaut à l’écrivain réalise un miracle: le succès de  la musique « Winter is coming »  sur YouTube  encourage celui-ci à révéler son amour paternel.  Les deux Jourde chacun à leur façon restent ainsi bien vivants. A noter que  celui qui s'en va le premier est le plus paisible et le plus proche de l'éternité...

B. C. D.

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol
commenter cet article

commentaires

Angeline 15/06/2017 19:36

j'aime me promener ici. un bel univers. venez visiter mon blog (cliquez sur pseudo) merci