Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2018 7 21 /01 /janvier /2018 19:27
« Les vestiges du jour »  par Kazuo Ishiguro

« Les vestiges du jour »  par Kazuo Ishiguro

 

 

Editions : Folio

Parution : Novembre 2017

339 pages

 

L'auteur de ce roman, qui a été tourné en film peu de temps après  sa parution,  a attendu   près de trente ans pour recevoir le prix Nobel de littérature. Pourtant le récit de Sir Stevens, un majordome devoué, va au-delà d'un pastiche des mœurs britanniques. Six jours d’escapade dans la campagne anglaise suffisent à celui-ci pour comprendre un passé où son sens du devoir poussé à l’extrême a sans doute porté tort à son bonheur, mais point à son honneur.  Certes son  dévouement pour Lord Darlington  l’a rendu aveugle sur les évènements insidieux qui suivirent le traité de Versailles. Cette loyauté n'est-elle pas justifiée par la probité d'un Lord qui lui-même se laisse un temps abuser, puis reconnaît ses erreurs et s'empresse  de convoquer Churchill  dans son manoir après y avoir reçu des " anges noirs" et autres personnalités telles que Lord Halifax, Keynes et Ribbentrop? Si Sir Stevens a fermé les yeux sur des situations douloureuses et même sur des instants de bonheur, il perçoit grâce à ce petit voyage dans le Somerset un  monde nouveau: les temps sont révolus où la position sociale ne permet pas de s’exprimer. Mais la loyauté est pérenne et rend   émouvante la candeur de Sir Stevens qui, comme son propre père  le lui avait appris, met toute sa dignité à remplir humblement sa tâche, quitte à oublier de badiner et d’aimer...

B.C.D.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : panoramadelectures.over-blog.com
  • : chronique de romans littéraires
  • Contact

Recherche

Liens