Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2021 7 23 /05 /mai /2021 09:27
«  La Neige de l’Amiral » par Alvaro MUTIS

«  La Neige de l’Amiral » par Alvaro MUTIS

 

 

Editions :  Grasset (Les cahiers rouges)

Parution : Octobre 2011

150 pages

7,50 €

 

 

Au pied de la Cordillère des Andes  Maqroll le Gabier remonte le Xurando  sur un vieux bateau  rafistolé  à la recherche d’une scierie avec l’espoir de  monter un commerce de bois. Une avancée  dans la jungle pleine de dangers annonce le voyage sous de bien mauvais auspices. Tout  est menaçant, point d’horizon en vue, des nuages de moustiques longent les rives bouchées par une jungle profonde que seuls quelques hérons parviennent à franchir. Le  rafiot a pour passagers  des sauvages,  indigènes ou  fuyards apatrides, tous inhumains, sauf les muets et les ivrognes. A un environnement hostile s’ajoute la vétusté  de l’embarcation qui  fait peur à Maqroll le Gabier. Rien ne transcende l’enfer du fleuve, si ce n’est un abandon, qui n’est pas  résignation,  mais  confiance dans le destin. Car sortir sain et sauf des rapides des « gorges de l’Ange » ou de « la fièvre du puits » relève du miracle.  C’est alors que le paysage change, de même que l’humeur. Le désir d’acquérir du bois s’estompe, comme celui de boire et peut-être même celui de vivre. Et c’est heureux, car les factories de bois  sont  interdites d’accès, réservées à un potentat…Ce  journal ne serait-il pas la  métaphore  d’une vie désillusionnée  que seule l’écriture, bouée de sauvetage, parvient à surmonter?  Alvaro Mutis  ne serait-il pas  ce voyageur tourmenté qui  finit par retourner  à la demeure de Flor, l’éponyme du livre, certes trop tard, mais sans regret. Car l’aventure mérite d’être bue jusqu’à la lie, c’est elle la véritable  substance de la vie qui, à force d’éloigner du brouhaha des hommes  et de leurs richesses  illusoires, apporte l’éternelle sérénité. Un petit chef d’œuvre atemporel…

B. Clavel Delsol

Partager cet article
Repost0

commentaires