Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 05:32

 

 

 

Editions : Grasset

Parution : 2012

20,90 €

 

 

 

Qui ne connaît pas les  illustres tableaux  représentant  deux sœurs, une brune  aux joues hautes habillée de rouge  et une blonde plus fine et plus pâle habillée de blanc, toutes deux jouant au piano ou penchées sur un livre ? Il s’agit des deux sœurs Lerolle, peintes à plusieurs reprises par Renoir et mariées par Degas aux deux frères Rouart. Tout opposerait ces deux familles  bourgeoises parisiennes du début du XXème siècle  si elles n’avaient en commun la passion de l’art sous toutes ses formes. Malheureusement ce milieu d’artistes raffinés qui achètent des tableaux par goût et non par spéculation  réalisera  trop tard que  le bonheur  de ces jeunes femmes  est en  danger auprès d’Eugène et Louis Rouart.  Ces deux « énergumènes » sont antinomiques, leur seul point commun est de rendre leur femme malheureuse.  L’un, radical socialiste, est un ami d’André Gide qui viendra dissiper sa vie familiale. L’autre, monarchiste mondain,  antidreyfusard à la différence des Lerolle,  se voue à la sauvegarde de  l’art chrétien  plus qu’à celle de sa famille. Livre très intéressant comme tous les livres de Dominique Bona, mais qui parfois  manque de prudence quant à ses sources de références et de pudeur à l’égard des familles concernées …

Brigitte Clavel

   

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2012
commenter cet article

commentaires