Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 06:08

                                               

 

Editions : Actes Sud

Parution : Mars 2011

110 pages

15 €

 

 

 

Quête de la couleur du temps, « Celui qui passe et non celui qu’il fait », amour pour une mère toujours sur le départ et pourtant omniprésente, perçue en rouge éclatant alors qu’elle se trouve dans la blancheur de la mort, porteuse de paix et de tendresse en même temps que d’« une montagne de douleur » et  « une ivresse de bonheur »: un livre plein de contradictions, d’amour et de désappointement. Malgré « un passé qui a souffert de déconstruction, de scissions, de schismes et de cloisonnements », point de rancœur de la part de l’auteur. Il s’agit seulement d’un chant dédié à une  Phèdre abandonnée au « fatum », à une terre inconnue qu’on rêve d’embrasser. Etre de  mystère, lumière en perpétuel mouvement,  Tina Jolas est la muse d’André du Bouchet et de René Char ;  mensonge innocent, « fougère souple », elle est aussi l’inspiratrice  de sa fille, Paule du Bouchet, qui, après beaucoup de souffrance, lui consacre ce très joli ouvrage salvateur.

Brigitte Clavel

 

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2011
commenter cet article

commentaires