Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 06:44

                                

Editions : ACTES SUD

Parution : Août 2011

170 pages

17 €

 

 

 

Haïtien  fier de son pays, Lyonel Trouillot a une écriture qui lui ressemble, violente  quand il parle des hommes d’affaires,  poétique quand il s’agit de sa terre ouverte sur la mer. Le narrateur, un autre lui-même, prénommé Thomas, a pour mission d’amener Anaïs, jeune occidentale, à L’Anse-à-Fôleur. Dans ce coin d'utopie, la seule chose importante est le bonheur des habitants. Jadis le grand-père d’Anaïs, homme d’argent caricaturé à l’excès pour avoir rompu avec la tradition communautariste du village, est mort de façon énigmatique, laissant derrière lui une réputation plus que sulfureuse et un fils destiné au voyage, « la belle amour humaine ». Le trajet est long pour parvenir à Anse-à-Fôleur et Thomas a tout le temps nécessaire pour initier Anaïs aux habitudes des autochtones. Pas question  pour ceux-ci de révéler leur mystère, ni de faire la moindre  concession à des touristes prétentieux et encore moins à des résidents profiteurs, voire criminels. Et si Anaïs arrivait comme un sauveur, un réconciliateur entre passé et présent, un porteur de dons gratuits plutôt qu’un demandeur de comptes ? Et si Thomas parvenait à faire une fête d’un soir de funérailles? Alors il atteindrait son but, leitmotiv du livre : faire bon usage de sa présence au monde  en donnant à chacun sa place dans le beau tableau de l’existence…

Brigitte Clavel

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2011
commenter cet article

commentaires