Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 13:13

 

 

 

Editions : Gallimard

Parution : Mai 2012

318 pages

24 €

 

   

 

Dans ce beau roman, Livaneli  ouvre les portes d’Istanbul et ses secrets. Présent et passé s ‘entremêlent comme une tentative de  réconciliation entre deux mondes : celui des aristocrates de l’Empire ottoman et des nouveaux  riches avides de revanche, celui   des rives du Bosphore  dont les palais font rêver   et  le quartier  de Cihangir  habité  par des artistes fauchés.  La « Grande Dame » Leyla  fait partie de ces  familles aristocratiques  de  Roumélie , province perdue lors de la guerre des Balkans. Du  palais  istanbuliote de ses ancêtres, il ne lui reste plus qu’une petite maison au fond du parc d’où elle est expulsée. Mais un jeune journaliste qui l’admire depuis sa tendre enfance fera tout pour l’aider. Et c ‘est ainsi que Leyla par son éducation humaniste et cultivée parviendra à sauver ceux qui pensent la sauver. Cette très  jolie histoire semble  intemporelle : superstitions, conformisme, arrivisme, jalousie, rébellion ou magouilles, tout est subtilement relaté pour déboucher sur une fin pleine d’espoir : seul  l’amour désintéressé, à ses risques et périls, procure le vrai bonheur.

B.Clavel

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2012
commenter cet article

commentaires