Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 15:25


 

 

Edition : Philippe Rey

Parution : Septembre 2013

238 pages

19 €

 

 Un style familier, sans fioriture, mais précis dans le moindre détail, emmène le lecteur dans la banlieue déshéritée d’une grande ville d’Italie. L’auteur la nomme « la Forteresse » car personne n’ose y rentrer, excepté la police lors de ses rafles régulières, « le ghetto des fauves » tant l’alcool et la drogue y font des ravages. Telle  est l’atmosphère ambiante qui enveloppe l’histoire d’amour de Béatrice et Alfonso. Bien qu’ appelés « les jumeaux » par les bandes de jeunes, tout les différencie, leur physique, leur caractère, leur famille respective,leur façon d’aimer. Une fine analyse psychologique oppose  l’amour plein de tendresse et de faiblesse d’un être cassé par la vie à la passion pleine de force  volontaire  et autoritaire pour faire face aux épreuves rencontrées.  Si le lecteur n’attend pas une « happy end » du fait que la première page du roman relate l’enterrement d’Alfonso, il apprécie la diversité des personnages rencontrés, la folie désespérée des uns et le sens de l’honneur des autres. Un seul point commun à tous : ne s’être jamais avoué leur amour. Mais savaient-ils seulement qu’ils s’aimaient ?

B.C

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2013
commenter cet article

commentaires