Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 07:18

           

 

 

 

Editions : Grasset

Parution : Novembre 2013

326 pages

19 €

 

 Il faut que le monde sache  les horreurs des massacres de Damour en 1976 comme ceux de Sabra et Chatila en 1982. Tel est l’objectif de l’auteur  qui lui a valu le prix Goncourt des Lycéens. Ancien reporter de guerre, Sorj Chalendon  séduit par son réalisme tout en ressemblant à ses héros pleins d’idéalisme. Sam, Aurore et Georges forment un trio d’étudiants révolutionnaires  qui comprennent  vite que la violence  est une faiblesse plus qu’une force. Tous trois sont férus de politique autant que de théâtre et partagent le même rêve de jouer à Beyrouth l’«Antigone» d’Anouilh. Les acteurs représenteraient à eux seuls tous les partis ennemis : Créon serait maronite, Antigone une palestinienne sunnite, les trois gardes chiites , Ismène une catholique arménienne, la nourrice chaldéenne  et le chœur juif…  Par amitié pour son ami en train de mourir d’un cancer, Georges quitte son cocon familial pour réaliser ce projet bien utopique. Car c’est un pays en pleine guerre civile dans lequel il débarque, « le Liban tue le Liban ».  Les familles réticentes à une telle représentation finissent par céder aux  acteurs de bonne volonté. Mais l’intellectuel parisien, metteur en scène naïf, devient vite témoin puis victime des attaques sanglantes où rien ne l’épargne, ni l’humiliation morale, ni les blessures physiques, ni la vision de crimes barbares. Parviendra-t-il alors à réunir les frères ennemis ? Rien n’échappe à Sorj Chalendon, ni la spirale de la violence, ni l’amour impossible, ni l’impuissance de la meilleure des volontés. Chef d’oeuvre littéraire tragique qui  ne fait pas peur à la jeunesse, même si le mur entre acteurs et spectateurs est aboli...

B Clavel Delsol

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2013
commenter cet article

commentaires

Loïc 23/12/2013 08:26

Cela donne envie de le lire , nous allons l'acheter !