Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 21:03

 

 

 

Editions BAUDELAIRE

Parution : 4ème trimestre 2011

233 pages

19 €

 

 

Qui aurait pensé qu’une petite ville de décolletage, du nom de Cluses, au cœur de la vallée de l’Arve, inspire à un écrivain tant de sentiments nobles et pieux, tant de patience dans le temps et d’espérance en la Providence? L’auteur n’a oublié aucun détail, ni l’église au bénitier du XIIème siècle  et  aux arcades italiennes, ni le  cimetière  qui longe la voie ferrée menant  au pied du Mt Blanc, ni en amont  la station des Carroz qui attire les touristes tandis qu’en aval grimpe une route abrupte jusqu’au Reposoir où s’est retirée une communauté de carmélites. Là est rentrée Florence Bodlais, originaire de la petite ville de Marnaz juxtaposant Cluses et ancienne camarade de faculté du narrateur,Joachim Sorlay.  Décolleteur célibataire et tourmenté de voir une telle beauté opter pour une vie aussi austère, celui-ci  va quémander quelques  prières. Et si c’était Florence elle-même, devenue sœur Marie-Adèle, qui avait besoin d’aide ? C’est avec un point de vue omniscient que l’auteur alterne timidement désir et respect de l’autre, esprit d’obéissance et de liberté, souci de bonheur et d’efficacité ici-bas. Ouvrage qui fait dire que la spiritualité est loin d’avoir abandonné ce coin de la Haute-Savoie, creuset d’amateurs de ski mais aussi d’êtres empreints de confiance en «  la bonté divine »,  qui « récompense celui qui a cru ».

Brigitte Clavel

 

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2011
commenter cet article

commentaires