Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 08:02

 

 

Editions : Stock

Parution : Février 2014

399 pages

21,50 €

 

Qui ne rêve de se rendre au cœur du Mali et par crainte y renonce? Mme Bâ, l’héroïne d’Erik Orsenna qui habite la banlieue parisienne où elle était venue sauver son petit-fils de la drogue, sent que son pays d’origine la rappelle et n’hésite pas à y retourner. C’est avec courage et lucidité qu’elle fait face à cette nation, désespérément appauvrie par l’avancée des djihadistes et  la corruption d’un gouvernement qui gangrène le pays. La véracité des faits, ajoutée à la psychologie et l’humour de l’auteur, permet de découvrir la tragédie du Mali, potentiellement si riche, mais infesté de narcotrafiquants contre lesquels ne peuvent lutter les traditionnels artisans et commerçants, âme du pays en voie de disparition. Il faut être  Mme Bâ, véritable Jeanne d’Arc, pour rendre à son pays  les couleurs de l’espoir. Lucide, courageuse, insensible au mimétisme français des singeries mondaines, elle n’hésite pas à faire témoigner les victimes du djihad, à visiter les camps des réfugiés au Niger, avant de se rendre elle-même dans le nord du pays où règne la charia. Non seulement elle  sait lire dans les regards, mais elle entend le bruit sourd de la guerre qui avance. Fière de son titre d’« institutrice honoraire », elle a l’audace de relever son école détruite à la barbe des opposants  de la culture, consciente que c’est la seule pierre d’angle de l’avenir. « Mali, ô Mali, qu’as tu fait de ton pays ? », tel est le leitmotiv de ce beau livre qui semble vouloir être une sérieuse  mise en garde à tous les pays de la part d’E. Orsenna.

Brigitte Clavel Delsol

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2014
commenter cet article

commentaires