Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 18:14


 

 

 

 

Editions : Gallimard

Parution : Juin 2012

237 pages

18,50 €

 

 

 

Le prix Interallié 2012 est tombé bien bas. Il a été discerné au dernier roman de Philippe Djian, tout juste bon à servir de scénario pour un film télévisé de mauvais aloi. Car ni le style ni l’évènementiel sont de qualité. Rien de très intéressant dans ce milieu cinématographique où évolue Michèle, la protagoniste. Le passé glauque de ses parents semble la poursuivre, sa vie amoureuse  va d’échec en échec,  les couples  amis s’unissent et se désunissent sous les coupes de champagne et les impulsions du moment, les maris n’ont guère de fiabilité et  les femmes fantasment.  Michèle cependant garde le souci de son fils. Celui-ci n’a aucune ambition, si ce n’est de se battre  pour garder un enfant qui n’est pas le sien. Il  finit par décrocher un travail grâce à l’amie de sa mère et surtout à tuer en toute innocence un violeur qui n’est autre que l’amant secret de Michèle. Si le « Oh .. » final de Michèle relate un dernier sursaut d’espoir en son amie, seule compagne éventuelle pour combler le vide de sa maison après la mort de son chat,  celui du  lecteur est plutôt dû à son soulagement d’avoir enfin fini cette histoire sans intérêt aucun.

B.C

 

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2012
commenter cet article

commentaires