Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 11:11


 

 

 

Editions : Salvator

Parution : Avril 2011

275 pages

18 €

 

 

C’est avec un style prosaïque que l’auteur aborde un sujet des plus spirituels dans un contexte tout à fait  ordinaire. Yanis Bastien est las de ses deux adolescents  provocateurs, qui logent chez lui comme deux locataires, indifférents à sa tristesse de père. Ses  nuits deviennent de plus en plus tourmentées,  il sent  peser sur lui une présence inéluctable, voire même « un faible  souffle d’air ». Et si c’était « la brise légère » que ressentait déjà Abraham? Et  si l’excentricité de son fils était tout simplement  celle  de Néonikos, fils de Damalys? Le miracle existe,  dans la Bible comme dans la vie de tous les jours.  L’histoire du clochard qu’il rencontre, Luigi, jadis perceur de coffres-forts, le prouve. Aujourd’hui ce sont les cœurs que celui-ci  perce et réconforte. Comme Jésus, Luigi meurt pour ceux qu’il aime. Comme St Pierre renie  le Christ, Yanis renie Luigi et pleure. Où trouver le soutien de Dieu ? Et c’est là le paroxysme… Yanis court le chercher entre les murs d’une église où il s’entend dire que « le seul lieu sacré est l’être humain ». Alors si Dieu habite son fils, la place de Yanis est à ses côtés…Dommage que l’auteur ne reconnaisse pas  que si les lieux saints étaient plus fréquentés, il y aurait moins d’adolescents désespérés et de parents angoissés …

Brigitte Clavel

 

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2011
commenter cet article

commentaires