Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 13:23

 

 

 

Editions :   Terres d’Amérique/ Albin Michel

Parution : Avril 2013

382 pages

22,50

 

 

A travers un petit village du Kentucky dénommé Roma l’auteur met en exergue ce que la majorité ne veut pas  voir : les faiblesses dissimulées au nom de la décence, le silencieux mystère qui entoure le monde des grandes personnes.  Dans ce lieu apparemment paisible règne l’ennui qui suscite  une course aux plaisirs jamais assouvis. A force de croire que  le sexe, la vodka et la marijuana apportent le bonheur, les drames  se multiplient dans chacune des huit  jolies  mais bien tristes nouvelles. L’adolescent, guidé par sa pure intuition ou ses seuls instincts, perd tout repère moral, multiplie les actes  irresponsables. Le souci de l’adulte réside dans son petit confort personnel ou dans la préservation de sa  bonne réputation. Les conséquences désastreuses augmentent au rythme de la panique et du désespoir. Le mensonge dissimulé, la lâcheté, un conformisme traître font aussi mal que la violence et  la cruauté du prédateur. Les plus forts ferment les yeux,  s’adaptent sans scrupules,  refont leur vie au dépens des autres, tandis que les plus faibles souffrent en silence, ou bien, révoltés par tant de faux-semblants, font un enfer de ce qui aurait pu être un paradis sur terre. Les descriptions de l’auteur sont dignes de celles de Stéphane Zweig. Malheureusement l’homme apparaît comme un fétu de paille, et  Dieu avec des mains impuissantes. Huit nouvelles qui ouvrent le yeux sur une triste réalité: le règne de l'absurde...

Brigitte Clavel

Partager cet article

Repost 0
Published by brigitte clavel-delsol - dans 2013
commenter cet article

commentaires